Symptômes du syndrome du côlon irritable et mal de dos

Les différentes maladies auxquelles nous sommes sujets sont dans la plupart des cas le résultat direct de notre mode de vie. Notre alimentation et l’environnement dans lequel nous vivons influent beaucoup sur notre état de santé. Quand ils ne sont pas observés au mieux, ils peuvent causer des dommages sur la santé qui entraîneront à leur tour d’autres troubles. C’est le cas par exemple du SII (syndrome de l’intestin irritable) qui peut entraîner le mal de dos. 

Syndrome du côlon irritable : de quoi il retourne ?

Le syndrome du côlon irritable est un trouble intestinal qui affecte le côlon. Le côlon est la plus longue partie du gros intestin. Il est localisé entre l’intestin grêle et le rectum. Le syndrome du côlon irritable est encore appelé colopathie fonctionnelle. C’est une pathologie qui touche beaucoup de personnes de nos jours. Elle est très fréquente et relativement bénigne, mais pas facile à vivre, car elle est source d’un grand inconfort. Afin de caractériser la colopathie fonctionnelle, la douleur doit être accompagnée d’un ou deux des signes suivants :

  • Apaisement au cours de la production des selles ;
  • Changement de forme et de consistance des selles ;
  • Variation de la fréquence des selles.

La colopathie fonctionnelle peut être chronique dans des cas. On parle de colopathie fonctionnelle chronique lorsque la maladie dépasse une durée de 6 mois. Elle peut indirectement entraîner d’autres malaises comme le mal de dos. Ses causes et ses manifestations sont diverses.

Causes et symptômes du syndrome du côlon irritable

L’origine et les causes du SII (syndrome de l’intestin irritable) sont assez mal connues. Néanmoins, certains facteurs en sont pour beaucoup. Le SII se manifeste également sous diverses formes. 

Symptôme côlon irritable et mal de dos

Causes du syndrome de l’intestin irritable

Plusieurs facteurs peuvent favoriser ce trouble du côlon. Il s’agit notamment de la fatigue, du stress, de l’anxiété, d’une alimentation mal équilibrée ou encore d’une infection intestinale. Néanmoins, de nombreuses hypothèses ont été formulées par des médecins en ce qui concerne les causes du SII. Pour ces derniers, ce trouble peut provenir :

  • d’une hypersensibilité viscérale ;
  • d’une mauvaise intégration de la douleur au niveau du système nerveux central ;
  • d’un désordre du mycrobiote intestinal ;
  • d’une malabsorption des acides biliaires.

Symptômes du syndrome de l’intestin irritable

La colopathie fonctionnelle se manifeste par divers maux. Les symptômes les plus courants sont les maux de ventre au niveau de l’abdomen, les ballonnements qui provoquent un gonflement du ventre et des douleurs affligeantes. Il y a aussi la diarrhée et la constipation qui peuvent alterner. Les flatulences, les borborygmes et la sensation d’évacuation incomplète des selles sont aussi remarquables. Notez que tous ces symptômes apparaissent généralement après la consommation d’un repas.

Chez certaines personnes, les douleurs abdominales sont accompagnées de quelques symptômes indirects comme les maux de tête, les troubles du sommeil, des nausées, des aigreurs d’estomac et aussi quelques signaux du diabète. Les douleurs au niveau lombaire expliquent le mal de dos que peut ressentir le patient. Le côlon est mécaniquement et neurologiquement rattaché aux vertèbres lombaires. Alors, lorsque le côlon est touché, cela peut entraîner indirectement le mal de dos. C’est là le rapport qui existe entre le syndrome du côlon irritable et le mal de dos. 

Articles similaires

5/5 - (1 vote)

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici