Ovule pour mycose vaginale sans ordonnance

Le corps de la femme est exposé à de nombreuses maladies. Lorsqu’elles ne sont pas vite traitées dans le temps, elles peuvent entrainer une grande sensation d’inconfort. Tel est le cas de la mycose vaginale, une infection qui touche fréquemment les femmes. Heureusement, il existe des traitements efficaces pour éradiquer le mal. Certains de ces traitements se délivrent sans ordonnance et sous la forme d’ovule. 

À propos de la mycose vaginale

Une mycose vaginale ou encore une candidose est une infection causée par la présence de champignons sur la muqueuse génitale. Ces champignons peuvent être sous forme de moisissures, de dermatophytes ou encore de levures.  

Quelles sont les causes d’une mycose ?

Les mycoses peuvent apparaitre en présence de certains facteurs tels que :

  • Une Infection Sexuellement Transmissible (IST) ;
  • Un traitement régulier aux antibiotiques ;
  • L’utilisation du mauvais moyen de contraception ;
  • Une mauvaise hygiène intime (douches vaginales rapprochées, utilisation de protège-slips qui assèchent la flore et perturbent le pH) ;
  • Un système immunitaire affaibli.

Quels sont les symptômes d’une mycose vaginale ?

Il est possible de reconnaitre une mycose vaginale grâce à certains symptômes tels que :

  • De fortes démangeaisons au niveau de la zone vaginale et au niveau de la vulve ;
  • Des pertes blanches épaisses ayant un aspect grumeleux ;
  • Dans le cas d’un développement de l’infection, des pertes jaunâtres ou verdâtres ;
  • Des brûlures lors des rapports sexuels.

Femme enceinte et mycose vaginale : quels sont les risques ?

Heureusement, le fœtus n’est aucunement touché par la mycose. Il n’existe qu’un petit risque de contamination au moment de l’accouchement. Il est alors important pour la mère d’entamer un traitement avant l’accouchement afin d’éviter toute transmission au bébé. 

Ovule mycose sans ordonnance

Est-ce qu’une mycose vaginale est dangereuse ?

Une mycose vaginale n’est pas dangereuse en soi, mais elle est très inconfortable et peut perturber le quotidien de la personne qui en souffre. Par contre, il est conseillé de la traiter une fois diagnostiquée, car elle peut entrainer des complications considérables. En effet, si la mycose n’est pas traitée, il existe un risque de prolifération des champignons qui pourrait s’étendre de la zone vaginale jusqu’à la zone anale.

Quand faut-il consulter ?

Bien qu’elle ne soit pas dangereuse, il est conseillé de consulter un médecin pour une mycose. Il se chargera de poser un diagnostic, de connaitre le type de champignon responsable de l’infection. Cela se fait généralement dans le cas d’une récidive de l’infection et il faut procéder à un prélèvement vaginal. Ensuite, il indiquera à la patiente le traitement approprié pour venir à bout de l’infection.  

Quel ovule pour une mycose sans ordonnance ?

Il existe des traitements sous forme d’ovule pour traiter une mycose vaginale en pharmacie. Si l’achat de certains requièrent une ordonnance, d’autres sont libres d’accès. On peut citer :

  • Econazole Biogaran qui est un ovule à libération prolongée ;
  • Myleugyne qui peut être adapté pour la femme enceinte et allaitante sur un avis médical ;
  • Monazol qui est un médicament adapté même pour la femme enceinte ;
  • MycoHydralin qui est une capsule ou un comprimé contre les champignons microscopiques responsables de la mycose vaginale ;
  • Lomexin qui est n’est pas adapté pour la femme enceinte et allaitante.

La plupart de ces ovules sont de la famille des imidazolés. Les imidazolés sont des antibiotiques qui interviennent dans l’éradication des bactéries.

Comment placer un ovule dans le vagin ?

La pose d’un ovule est simple et rapide. Il suffit de se laver les mains, de prendre l’ovule et de l’insérer au fond du vagin avec les doigts. Pour une insertion plus facile, la femme peut se tenir allongée ou accroupie.

Pour finir, la mycose vaginale n’est pas une infection dangereuse en soi, mais elle nécessite un traitement immédiat. En pharmacie, il est possible de trouver des ovules disponibles sans prescription médicale. Ils peuvent être remboursés par l’assurance maladie si le patient ne présente pas de prescription médicale. Cependant, il est nécessaire de demander conseil à son médecin pour un traitement adapté et efficace. 

Articles similaires

5/5 - (1 vote)

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici