SCIENCES DE LA VIE ET DE LA TERRE

- Série S -

Madagascar - Juin 1998

Durée de líépreuve : 3 h 30

Coefficient : 6 (enseignement obligatoire) ou 8 (enseignement de spécialité en SVT)



PARTIE I : (8 points)

Mécanismes de l'immunité

Expliquez les mécanismes de la phase effectrice de la réponse immunitaire spécifique.

Votre exposé sera illustré de schémas.

Accès au corrigé



Avant de commencer

Bien se limiter à la phase effectrice et distinguer les mécanismes mis en jeu lors de la réponse cellulaire (lymphocytes cytotoxiques) et lors de la réponse humorale (anticorps et complément).


PARTIE II : (7 points)

Fonctionnement d'un système de régulation

A partir de l'exploitation des documents et de vos connaissances, expliquez les interactions ovaires-hypophyse au cours d'un cycle chez les Mammifères.

NB : Les modalités de la régulation sont semblables chez la Souris et la Guenon, comme chez tous les Mammifères.

Document 1.
Expériences d'ablation et de greffe chez une Souris pubère.

Conditions expérimentales
Résultats
Souris témoin Activité cyclique de l'appareil génital
(ovaires, utérus, vagin)
Ablation de l'antéhypophyse d'une Souris Atrophie des ovaires et arrêt de leur activité cyclique
Ablation de l'antéhypophyse, puis greffe en place Reprise de l'activité cyclique des ovaires

Document 2.
Variations de la concentration plasmatique de LH chez une Guenon ovariectomisée
Chez une Guenon ovariectomisée, des injections d'oestradiol sont réalisées de la manière suivante :

Accès au corrigé



Avant de commencer

Analyser les documents pour montrer une stimulation - par voie hormonale - de l'ovaire par l'hypophyse (document 1) et une rétroaction négative puis positive de l'ovaire sur l'hypophyse par l'intermédiaire des hormones ovariennes (document 2). Les connaissances seront utilisées pour compléter les données expérimentales.



PARTIE III : Enseignement obligatoire (5 points)

Histoire et évolution de la Terre et des êtres vivants

A partir des documents proposés, donnez, en argumentant, les grandes tendances évolutives des Proboscidiens et complétez l'arbre évolutif possible de ce groupe sur la feuille annexe que vous rendrez avec votre copie.

Document 1.
Quelques formes fossiles et actuelles
Les Proboscidiens actuels ne sont plus représentés que par les Eléphants. Ils sont caractérisés par leur forme lourde, leur trompe, leurs incisives ou défenses. Le groupe des Proboscidiens a connu au cours de de l'ère tertiaire une grande variété de formes, surtout au Pliocène. Le tableau n°1 représente les caractères de quelques-unes de ces formes.

Tableau 1.

Document 2.
La dentition des Proboscidiens actuels et fossiles.
Outre les incisives formant les défenses, on note l'absence de canines et de prémolaires (à l'âge adulte), leurs molaires énormes au nombre de deux par demi-mâchoire d'où la formule dentaire (F.D.) actuelle :

1 0 0 2
F.D. =  -I, -C, -P, -M
0 0 0 2
ou en formule contractée
1.0.0.2  = 1/2 mâchoire supérieure
0.0.0.2  = 1/2 mâchoire inférieure
avec I = incisive, C = canine, P = prémolaire, M = molaire

Les molaires, très particulières, comprennent de très nombreuses crêtes amincies jusqu'à former des lamelles transversales et parallèles, séparées par de très profondes vallées remplies de cément.

Le tableau n°2 présente l'évolution des différentes formules dentaires de l'Eocène à la période actuelle.

Tableau 2.

Document 3.
Un cas particulier : le Deinotherium.
Au Miocène supérieur et jusqu'au Quaternaire inférieur vivait le Deinotherium. Il était répandu principalement dans l'ouest et le centre de l'Europe où il habitait les forêts vierges, humides, riches en végétation et se nourissait de pousses d'arbres. Il a vécu également en Afrique. Ce sont des animaux qui atteignirent 4 mètres au garrot, représentant ainsi les plus grands des Proboscidiens.

A RENDRE COMPLETE, AVEC LA COPIE

Arbre phylogénétique des Proboscidiens

Accès au corrigé



Avant de commencer

Un sujet plutôt original qui oblige à la réflexion et nécessite surtout une exploitation rigoureuse des documents. Partez des faits, la succession des espèces au cours du temps, et soyez prudents dans votre proposition d'arbre évolutif.


PARTIE III : Enseignement de spécialité (5 points)

Histoire et évolution de la Terre et des êtres vivants

Évolution humaine et environnement

En utilisant les résultats issus de différentes techniques d'étude et traduits par les documents joints, reconstituez les grandes variations climatiques du Quaternaire de - 135 000 ans à nos jours.

Document 1.
Abondance relative de deux formes de Globigerina pachyderma.
L'espèce de Foraminifère Globigerina pachyderma, retrouvée dans les sédiments du golfe de Gascogne, présente deux formes se distinguant par le sens d'enroulement de leur test.
L'enroulement se fait :

Document 2.
Diagramme pollinique de la Grande Pile (Haute Saône).
Le document 2 présente le diagramme pollinique de la Grande Pile qui reconstitue la succession des populations végétales depuis 135 000 ans.

Document 3.
Mammifères de périodes froides et tempérées au Quaternaire
 
 
 

Périodes froides
Périodes tempérées
Renne
Cheval
Mammouth
Cerf

Document 4.
Diagramme d'abondance de 4 espèces de Mammifères dans différentes grottes de Dordogne.

Accès au corrigé



Avant de commencer

Montrez que des données climatiques concordantes acquises par des méthodes différentes permettent de reconstituer les paléoclimats.