RETOUR AU SOMMAIRE
Retour à la page d'accueil sur les drogues
 
 

Certains dérivés amphétaminiques anorexigènes présentent la particularité d’être plus ou moins dépourvus de propriétés psychostimulantes par rapport aux autres amphétamines. C'est notamment le cas de la fenfluramine et de la dexfenfluramine. Largement utilisées, notamment en Europe et aux États-Unis pour lutter contre le surpoids, elles sont suspectées de provoquer des malformations cardiaques lors de traitements dépassant 6 mois. C'est pourquoi les autorités sanitaires américaines recommandent que les personnes ayant été traitées par ces produits fassent l'objet d'une surveillance cardiologique spécialisée. 
En France, la prescription des médicaments amaigrissants est restreinte depuis 1995 et le fabricant des principaux anorexigènes a décidé d'en cesser la commercialisation à l'échelle mondiale. 
Un nouveau médicament anorexigène, la sibutramine, qui n'est pas un dérivé amphétaminique, a depuis obtenu sa mise sur le marché aux États-Unis. 

  • Fenfluramine et dexfenfluramine
La fenfluramine est le prototype des dérivés amphétaminiques à action principalement anorexigène. Contrairement à la plupart des amphétamines et malgré sa similitude avec ces dernières sur le plan chimique, la fenfluramine n'a guère d'activité psychostimulante. Il en est de même de la dexfenfluramine. Sur le plan neurophysiologique, alors que les autres dérivés amphétaminiques agissent en renforçant les effets synaptiques des catécholamines, la fenfluramine et la dexfenfluramine qui sont dépourvues d’action sur les synapses à catécholamines, renforcent les effets synaptiques d’un autre neurotransmetteur, la sérotonine. 
La gravité de certains de leurs effets secondaires cardiovasculaires a conduit le fabricant à retirer ces molécules du marché en 1997. 

Molécule de fenfluramine            Molécule de dexfenfluramine
  • Benzphétamine
La benzphétamine est un sympathomimétique qui a été utilisé longtemps comme régulateur de l’appétit mais qui présente également des propriétés psychostimulantes. Elle agit en inhibant la recapture des catécholamines.

Molécule de benzphétamine
  • Sibutramine
La sibutramine est un inhibiteur de la recapture de la sérotonine et de la noradrénaline, Elle est présentée comme déclenchant la sensation de satiété et donc comme régulateur de l'appétit. Le marché des anorexigènes est immense et ce nouveau médicament est destiné à remplacer les anorexigènes dérivés des amphétamines qui ont tous été mis en cause dans les enquêtes épidémiologiques.

Molécule de sibutramine


RETOUR AU SOMMAIRE
TOUS DROITS RÉSERVÉS
Didier Pol © 2001

dpol#noos.fr
Emplacements des visiteurs de cette page

N'hésitez pas à faire connaître vos impressions, commentaires, suggestions etc