RETOUR AU SOMMAIRE

  6.  Les crises biologiques, repères dans l’histoire de la Terre


Questions à correction détaillée
Questions à choix multiple (une ou plusieurs réponses justes)
1. Depuis le début de l’ère primaire, le nombre des espèces : 
a)  est resté globalement stable
b)  a eu tendance à augmenter 
c)  a eu tendance à diminuer 
d) n’a pas présenté de tendance de variation particulière
2. Dans l’histoire de la biosphère, une crise correspond à : 
a) un pic d’extinctions
b) des extinctions progressives
c) un pic de diversification
d) un bouleversement écologique
e) un événement astronomique
3. On repère une crise dans les roches par :
a) la trace d’événements tectoniques
b) la trace d’événements astronomiques
c) une discontinuité paléontologique
d) une discontinuité lithologique
e) la disparition définitive de certains fossiles
4. Lors de la crise Crétacé/Tertiaire (K/T), on constate la disparition définitive :
a) des ammonites
b) des trilobites
c) des rudistes
d) des foraminifères
e) des dinosaures
5. Toutes les réponses sont exactes sauf une, laquelle ?
La limite Crétacé/Tertiaire :
a) sépare des couches de roches sédimentaires
b) sépare des faunes fossiles différentes
c) est repérable dans des zones géographiques éloignées
d) est souvent marquée par une couche à iridium
e) est marquée par une augmentation de la productivité océanique
6. Lors de la crise K/T, on constate la disparition définitive de tous les groupes suivants sauf un, lequel ?
a) dinosaures
b) ammonites
c) foraminifères
d) rudistes
e) ptérosaures
7. Au cours des temps géologiques qui suivent une crise, on constate :
a) que la biodiversité diminue
b) que la biodiversité augmente
c) que la biodiversité ne change pas
8. Les grandes crises servent souvent de repères dans l’histoire de la Terre car :
a) elles permettent d’établir des corrélations temporelles à l’échelle mondiale
b) elles interfèrent avec l’évolution de la biosphère
c) elles résultent de phénomènes géologiques
d) elles résultent de phénomènes astronomiques
e) elles laissent des traces dans les roches
9. À la suite de la crise Crétacé - Paléocène :
a) tous les rudistes ont disparu
b) tous les coccolithophoridés ont disparu
c) toutes les ammonites ont disparu
d) tous les foraminifères ont disparu 
e) tous les dinosaures ont disparu
Éliminer L’intrus
10. 
a) Extinction des Dinosaures 
b) Cratère d'impact 
c) Extinction des Ammonites
d) Limite Permien-Carbonifère
e) - 65 Ma
11.
a) Extinction des Trilobites 
b) Iridium
c) Volcanisme
d) Limite Crétacé Tertiaire
e) Quartz choqués
12.
a) Faciès 
b) Horizon
c) Étage
d) Période
e) Ère 
Questions à complément relationnel : 
répondez par 1 si les deux propositions sont vraies et si elles ont une relation de cause à effet ; répondez par 2 si elles sont vraies mais n'ont pas de relation de cause à effet ;
répondez par 3 si l'une des deux seulement est fausse ; 
répondez par 4 si elles sont fausses toutes les deux.
13.  La limite Crétacé/Tertiaire est marquée par la disparition de nombreuses espèces
  car
 les grandes coupures des temps géologiques sont établies sur les périodes de crise.
14.  Les strates sédimentaires sont à la base de la datation absolue
  car
 elles contiennent des fossiles
15.  Les grandes crises biologiques sont utilisées pour établir des coupures dans les temps géologiques
  car
 elles ont eu des effets à l’échelle planétaire
16. On pense que la crise K/T peut être due à un impact météoritique
  car
seul un impact météoritique aurait pu modifier radicalement les conditions écologiques.
RETOUR AU SOMMAIRE

TOUS DROITS RÉSERVÉS
Didier Pol © 2002 
dpol#noos.fr

N'hésitez pas à faire connaître vos impressions, commentaires, suggestions etc