RETOUR AU SOMMAIRE

 7. Système nerveux

I. Éliminer l’intrus
1.1
A. fuseau neuromusculaire
B. moelle épinière
C. ganglion rachidien
D. muscle
E. méninges
1.2
A. corps de Nissl
B. membrane plasmique
C. neurofibrilles
D. dendrite
E. axone
1.3
A. potentiel postsynaptique excitateur
B. potentiel postsynaptique inhibiteur
C. potentiel d'action
D. potentiel de récepteur
E. potentiel de membrane

II. Accoler ensemble, deux à deux, les termes de chacune des deux listes suivantes qui vous paraissent le mieux en relation :
2.1
A. Fibre sensitive. 1- Récepteur
B. Fibre motrice. 2- Coordination
C. Centre nerveux. 3- Afférent
D. Réflexe. 4- Involontaire
E. Fuseau neuromusculaire. 5- Efférent
2.2
A. Neurone en T. 1. transduction
B. Fuseau neuromusculaire. 2. message afférent
C. Interneurone. 3. message efférent
D. Motoneurone. 4. coordination
E. Synapse. 5. transmission au muscle
2.3
A. Dendrite. 1. génération
B. Cône d'émergence. 2. réception
C. Myéline. 3. message efférent
D. Nœud de Ranvier. 4. conduction saltatoire
E. Axone. 5. isolement

III. Questionnaire à choix multiple
3.1 Le potentiel transmembranaire de repos :
A. correspond à une différence de potentiel électrique
B. n’existe que dans les cellules nerveuses
C. n’existe que dans les cellules excitables
D. existe dans toutes les cellules
E. est modifié lors d’une stimulation d’un neurone
3.2 Le potentiel transmembranaire d’un neurone :
A. est dépolarisé lors d’une stimulation électrique
B. peut être modifié par des signaux reçus par son corps cellulaire
C. peut être modifié par des signaux reçus par ses dendrites
D. s’hyperpolarise lorsqu’il est stimulé
E. se dépolarise lorsqu’il est inhibé
3.3 Un potentiel de récepteur :
A. est toujours déclenché par un neuromédiateur
B. est graduable
C. est sommable
D. est toujours propagé
E. n’est pas propagé s’il n’atteint pas un seuil
3.4 Le potentiel d’action :
A. est graduable
B. est sommable
C. traverse les synapses
D. est propageable
E. a une amplitude constante
3.5 Un axone :
A. est toujours afférent par rapport au SNC
B. est toujours efférent par rapport au SNC
C. est afférent ou efférent selon les neurones
D. répond à la loi du tout ou rien pour l’émission de potentiels d’action
E. peut être myélinisé ou non
3.6 Une fibre nerveuse :
A. est toujours un axone
B. est toujours une dendrite
C. peut être un axone ou une dendrite
D. est toujours myélinisée
E. peut être myélinisée ou non
3.7 Dans une fibre nerveuse myélinisée :
A. il n'y a pas de cellules de Schwann
B. la myéline forme une couche continue d'un bout à l'autre de la fibre
C. la conduction des potentiels d'action n'est pas "saltatoire"
D. la conduction est plus rapide que dans les fibres amyéliniques
E. la myéline est interrompue au niveau des étranglements de Ranvier
3.8 Une synapse chimique :
A. est une zone de communication entre un neurone et une autre cellule
B. ne peut exister qu’entre deux neurones
C. peut être soit excitatrice, soit inhibitrice
D. montre toujours une soudure entre la membrane présynaptique et la membrane postsynaptique
E. ne peut se trouver que dans le système nerveux central
3.9 Dans une synapse :
A. la circulation de l’information est unidirectionnelle
B. la circulation de l’information est bidirectionnelle
C. la libération du neurotransmetteur se fait par exocytose
D. le neurotransmetteur diffuse d’un axone vers une autre structure
E. le neurotransmetteur diffuse d’une dendrite vers une autre structure
3.10 Un potentiel postsynaptique :
A. est graduable
B. est sommable
C. est autorégénératif
D. est propageable
E. a une amplitude constante
3.11 Un potentiel postsynaptique inhibiteur :
A. correspond à une hyperpolarisation de la membrane postsynaptique
B. correspond à une dépolarisation de la membrane postsynaptique
C. ne modifie pas la polarisation membranaire postsynaptique
D. rend plus facile la génération postsynaptique d’un potentiel d’action
E. rend plus difficile la génération postsynaptique d’un potentiel d’action
3.12 Un potentiel postsynaptique excitateur :
A. correspond à une hyperpolarisation de la membrane postsynaptique
B. correspond à une dépolarisation de la membrane postsynaptique
C. ne modifie pas la polarisation membranaire postsynaptique
D. rend plus facile la génération postsynaptique d’un potentiel d’action
E. rend plus difficile la génération postsynaptique d’un potentiel d’action
3.13 Un neurotransmetteur donné :
A. agit sur tous les neurones
B. n’agit que sur certains neurones
C. exerce le même effet sur tous les neurones
D. peut avoir des effets différents sur des neurones différents
E. agit toujours en déclenchant des potentiels d’action dans le neurone cible

IV. Questions à complément relationnel :
Répondez par 1 si les deux propositions sont vraies et si elles ont une relation de cause à effet. Par 2 si elles sont vraies mais n'ont pas de relation de cause à effet. Par 3 si l'une des deux seulement est fausse. Par 4 si les deux sont fausses.
4.1 Le maintien de la posture n’est pas un phénomène réflexe
car
la contraction musculaire peut être déclenchée par des neurones moteurs corticaux
4.2 Le réflexe myotatique agit sur le tonus musculaire
car
il correspond à une boucle de régulation entre longueur et contraction du muscle
4.3 L’action d’un neurotransmetteur au niveau d’une synapse est brève
car
il existe divers mécanismes d’inactivation synaptique des neurotransmetteurs.
4.4 L’action d’un neurotransmetteur sur une cellule cible n'est pas spécifique
car
chaque neurotransmetteur a toujours la même action quelle que soit la cellule cible

RETOUR AU SOMMAIRE

TOUS DROITS RÉSERVÉS
Didier Pol © 2002 
dpol#noos.fr

N'hésitez pas à faire connaître vos impressions, commentaires, suggestions etc