Fiche technique

Trois méthodes d'extraction du glycogène

Méthode de Brücke :
Couper 25 à 30 g de foie frais en petits morceaux.
Jeter les morceaux dans 100 mL d'eau bouillante.
Faire bouillir quelques minutes puis passer dans un tamis pour récupérer les morceaux et le liquide.
Broyer les fragments dans un mortier avec du sable de Fontainebleau.
Faire bouillir le broyat dans le premier liquide d'ébullition jusqu'à apparition d'une coloration brune.
Flitrer ou centrifuger.
Acidifier le filtrat avec quelques gouttes d'acide chlorhydrique et ajouter du liquide de Brücke.
Remuer avec un agtateur.
Filtrer ou centrifuger. Le filtrat est opalescent s'il contient du glycogène.
Précipiter le glycogène (un volume de filtrat pour deux volumes d'alcool à 95%.

Liquide de Brücke (solution d'iodure double de mercure et de potassium acidulée au moment de l'usage) :

Dissoudre à saturation du chlorure mercurique ("sublimé") dans 250 mL d'eau distillée.
Décanter le liquide.
Verser dans le liquide une solution concentrée d'iodure de potassium dans l'eau.
Il se produit un précipité rouge d'iodure mercurique qui se redissout dans IK en excès.
Ajouter la solution de IK jusqu'à dissolution complète du précipité.



Méthode de Fränkel :
Couper le tissu en morceaux.
Placer les morceaux dans un mortier.
Recouvrir d'acide trichloroacétique à 4 %.
Ajouter du sable de Fontainebleau.
Broyer avec un pilon jusqu'à obtenir une fine purée tout en ajoutant de l'acide trichloroacétique à 4 %.
Filtrer ou centrifuger. Le filtrat est opalescent s'il contient du glycogène.
Précipiter le glycogène (un volume de filtrat pour deux volumes d'alcool à 95%.



Méthode de Richet :
Plonger les morceaux de foie dans l'eau bouillante.
Broyer au mortier avec du sable de Fontainebleau.
Disperser le broyat dans une solution de sulfate de sodium.
Porter quelques minutes à ébullition.
Filtrer ou centrifuger. Le filtrat est opalescent s'il contient du glycogène.
Précipiter le glycogène (un volume de filtrat pour deux volumes d'alcool à 95%.
TOUS DROITS RÉSERVÉS
Didier Pol © 2006 
dpol#noos.fr
Emplacements des visiteurs de cette page

N'hésitez pas à faire connaître vos impressions, commentaires, suggestions etc