SMS

La Réunion, juin 2000

SUJETS



Partie 1 (10 points)

Sujet

BIOLOGIE HUMAINE

 


1. Le milieu intérieur (2 points)

Claude Bernard écrivait au XIX e siècle : « la science antique n’a pu concevoir que le milieu extérieur ; mais il faut, pour fonder la science biologique expérimentale, concevoir de plus un milieu intérieur… La fixité du milieu intérieur est la condition de vie libre et indépendante… »

Le document n° 1 schématise les différents compartiments liquidiens de l’organisme.


 


1.1 Noter sur la copie :

• Les noms des structures numérotées de 1 à 6 et les noms des différents compartiments liquidiens désignés par A, B, C et D.

• Quel(s) compartiment(s) liquidien(s) constitue(nt) le milieu intérieur au sens strict d’une part, et au sens large d’autre part.

1.2 Donner le nom scientifique qui qualifie la fixité ou constance du milieu intérieur.

1.3 Citer 2 grandeurs physiologiques du milieu intérieur (autres que la glycémie) dont les valeurs sont constantes et qui nécessitent une régulation de la part du reste de l’organisme.

2. Rein et glucose (3,5 points)

Pour comprendre pourquoi il y a présence ou absence de glucose dans les urines on étudie le comportement du rein vis-à-vis du glucose.

2.1 Des prélèvements sont réalisés à différents niveaux du néphron, (repérés par les lettres A à J du document n° 2).
Les résultats de ces prélèvements sont consignés dans le tableau du document n° 3.


 

2.1.1 Noter sur la copie les noms des éléments du document 2 repérés par les chiffres 1 à 6.

2.1.2 Déduire des résultats du document 3 à quel niveau du néphron se fait la réabsorption du glucose.

2.2 Le document n° 4 représente le débit du glucose filtré et le débit de glucose excrété dans l’urine définitive en fonction de la concentration en glucose plasmatique.

2.2.1 Trouver la valeur de la glycémie à partir de laquelle il y a présence de glucose dans les urines.

2.2.2 Tracer sur le document 4, la courbe représentant le débit de glucose réabsorbé en fonction de la glycémie.

2.2.3 Définir et trouver à partir de la courbe la capacité maximale de réabsorption rénale du glucose.

2.2.4 Préciser le mécanisme selon lequel se fait le transport trans-membranaire du glucose.

3. La glycémie (2,5 points)

La glycémie est une constante physiologique du milieu intérieur. De ce fait elle nécessite une régulation. Pour rechercher un éventuel diabète chez 3 femmes A, B et C, on pratique un test d’hyperglycémie provoquée à jeun.
On leur fait alors ingérer 50 g de glucose en solution au temps 0, on détermine la glycémie et la glycosurie aux temps 0, 15, 30, 60, 120 et 180 minutes après l’ingestion.
Les résultats sont regroupés dans le tableau du document 5.

3.1 Préciser dans quels compartiments liquidiens de l’organisme va successivement diffuser le glucose ingéré.

3.2 Définir la glycémie et rappeler sa valeur physiologique normale.

3.3 Définir la glycosurie et donner sa valeur physiologique normale.

3.4 À l’aide de la valeur de la glycémie trouvée en 2.2.1, compléter sur le document n° 5 par + ou –, les résultats de l’analyse d’urine de la femme C.

3.5 Commenter les résultats biologiques de ces 3 femmes. En déduire celle qui est non diabétique, celle qui a un diabète affirmé et celle dont le test révèle un état prédiabétique.

4. Régulation de la glycémie (3 points)

4.1 Après un repas riche en glucides on constate que :

• La glycémie dans la veine-porte hépatique augmente.

• La glycémie dans les veines sus-hépatiques est de 5,5 mmol.L–1 .

• La quantité de glycogène hépatique croît.

4.1.1 Préciser quelle fonction du foie est ainsi mise en évidence.

Une équation chimique est exigée (formules chimiques non demandées).

4.1.2 Citer un autre tissu susceptible de stocker l’excès de glucose alimentaire.

4.2 Le pancréas intervient dans la régulation de la glycémie par la production d’hormones.

• Citer ces hormones en précisant les cellules à l’origine de cette production.

• Citer les principaux tissus cibles et donner les effets de ces hormones sur ces tissus.



Accès au corrigé



Partie 2 (6 points)

Sujet

PHYSIOPATHOLOGIE

 
 

Monsieur C., marchand de fleurs, âgé de 50 ans est hospitalisé pour avoir présenté dans l’après-midi une hématémèse paraissant de moyenne abondance. Il pèse 70 kg pour 171 cm ; son poids est stable.
Sa consommation d’alcool est ancienne et de l’ordre de 140 g par jour. Il est tabagique. Il ne prend pas d’anti-inflammatoires, n’a pas d’antécédents chirurgicaux. Il se plaint de crampes nocturnes, de paresthésies et de gastralgies fréquentes.
Il présente un pouls à 90 battements par minute, et la pression artérielle est à 140/80 mm de Hg. Il ne présente pas d’oedème des membres inférieurs, ni d’ascite. Il n’a pas de signe d’encéphalopathie.
Il n’existe pas d’érythrose palmaire. Par contre un léger sub-ictère conjonctival apparaît. L’ECG est normal. Les examens biologiques montrent une thrombopénie, une anémie, une macrocytose et une augmentation de la gammaglutamyltransférase (attestant d’une cytolyse des hépatocytes).
Le foie est homogène à l’échographie. Une endoscopie digestive haute met en évidence des varices oesophagiennes et une gastrite sans autres lésions.

1. Les signes cliniques et paracliniques (1,5 point)

1.1 Citer 5 signes cliniques recueillis lors de l’interrogatoire.

1.2 Citer 4 signes cliniques recherchés lors de l’examen physique.

1.3 Citer 5 signes révélés lors des examens paracliniques.

1.4 Définir signe clinique subjectif et signe clinique objectif ; donner deux exemples pour chacun d’eux (présents dans le texte).

2. L’alcoolisme et ses répercussions sur l’organisme (0,75 point)

Chez ce patient, citer les organes atteints par l’alcoolisme. Justifier la réponse en évoquant un signe révélateur par organe.

3. Les examens paracliniques (2,75 points)

Expliquer le principe et l’intérêt de chacun des examens paracliniques effectués chez ce patient : endoscopie, échographie et ECG. (L’hémogramme ne sera pas traité).

Préciser les avantages et les inconvénients de l’endoscopie digestive.


Accès au corrigé



Partie 3 (4 points)

Sujet

TERMINOLOGIE MÉDICALE

1. Définir les dix termes ou expressions soulignés dans le texte ci-dessus (1,25 point)

2. Donner les termes médicaux correspondant aux définitions suivantes (1,5 point)

1 – Signe avant-coureur d’une maladie
2 – Augmentation du volume des ganglions lymphatiques
3 – Perte de l’appétit
4 – Nombre insuffisant de tous les éléments figurés du sang
5 – Concentration en sodium du sang
6 – Recherche d’un germe pathogène dans les selles
7 – Ablation de l’utérus
8 – Abouchement chirurgical du côlon à la peau (ou anus artificiel)
9 – Réfection chirurgicale du nez
10 – Paralysie de la moitié droite ou gauche du corps
11 – Inflammation des gencives
12 – Tumeur maligne de l’os.

3. Définir le terme médical et trouver son contraire (1,25 point)

1. Dyspepsie
2. Polyurie
3. Érythropénie
4. Tachycardie
5. Hémostatique.

Accès au corrigé