SMS

Polynésie française, septembre 1999

Sujets


Partie 1 (10 points)

BIOLOGIE HUMAINE

Sujet

1. Les éléments figurés du sang (1 point)

  • Reporter sur la copie les légendes du document 1.
  • Indiquer les caractéristiques cytologiques des cellules 1,2 et 4.
  • 2. Les hématies (5 points)

    L’hémoglobine n’est pas renouvelée pendant la durée de vie des globules rouges dans le sang.

    2.1 Justifier l’impossibilité de renouvellement de l’hémoglobine, dans l’hématie.

    2.2 On réalise l’expérience suivante :

    on ajoute à l’alimentation d’un groupe de personnes un précurseur de l’hème marqué à l’ 15 N (isotope de l’azote). Celui-ci est incorporé dans l’hème. La teneur en 15N de l’hémoglobine est ensuite mesurée pendant plusieurs mois. Le document 2 donne les résultats obtenus.

    2.2.1 Rappeler la structure de l’hémoglobine à l’aide d’un schéma.

    2.2.2 Analyser la courbe. Qu’en déduire sur l’évolution de la molécule d’hémoglobine.

    Document 2

    2.3 La fabrication des hématies est soumise à un contrôle par une hormone : l’érythropoïétine (EPO).

    On injecte de l’EPO à un sujet normal, on mesure certains paramètres du sang et on les compare à ceux d’un sujet normal n’ayant pas reçu d’injection d’EPO (document 3).



     


    2.3.1 Analyser les résultats du document 3, déduire le rôle de l’EPO.

    2.3.2 Préciser en quoi l’érythropoïétine contribue à une meilleure oxygénation des cellules.

    2.3.3 L’arrivée en haute montagne (3000 mètres d’altitude) se traduit par différents troubles : accélération des rythmes respiratoire et cardiaque, difficulté à réaliser des efforts… Ces modifications disparaissent sans traitement médical au bout de quelques semaines.

    En utilisant les documents 3, 4 et 5 et sachant que lors d’une hypoxie il y a libération d’érythropoïétine, expliquer la raison de ces modifications puis leur disparition.

    2.3.4 On sait produire de l’érythropoïétine (EPO) de synthèse. Certains sportifs d’endurance ont été suspectés de l’utiliser, pour augmenter leurs performances.

    Expliquer l’effet de ce produit sur les performances sportives et proposer, en utilisant les documents joints, un procédé simple pour dépister ce dopage.

    3. Les groupes sanguins (4 points)

    Les groupes sanguins sont déterminés par un gène dont on connaît trois allèles, A, B et O situés sur la paire de chromosomes n°9.
    Les allèles A et B sont codominants entre eux et dominants par rapport à l’allèle O qui est récessif.
    L’allèle A permet la synthèse d’une enzyme A ; l’allèle B celle de l’enzyme B. Ces enzymes jouent un rôle dans l’élaboration des agglutinogènes A et B.
    L’allèle O permet la synthèse d’une enzyme O inactive. Les hématies de groupe O ne présentent pas d’agglutinogènes A ou B.

    3.1 Définir gène, allèle codominant et récessif.

    3.2 Donner les génotypes possibles d’individus de groupe A, B, AB, O.

    3.3 L’analyse des enzymes A et B montre qu’elles sont formées chacune d’une chaîne de 354 acides aminés et qu’elles ne diffèrent l’une de l’autre que par quelques acides aminés.
    Ces enzymes sont des protéines codées par des fragments d’ADN, dont le document 6 répertorie des séquences de nucléotides.
    Pour chaque séquence, le brin d’ADN donné est le brin non transcrit.



     

    3.3.1 À l’aide des documents 6 et 7, établir les portions de séquences en acides aminés des enzymes A et B.

    3.3.2 En comparant les séquences des portions d’ADN des enzymes A et B d’une part et les séquences en acides aminés correspondantes, expliquer les modifications observées.

    Accès au corrigé



    Partie 2 (6 points)
    PHYSIOPATHOLOGIE

     
    Sujet

    M. A…, 55 ans, a travaillé durant 40 ans dans une usine de freins où de l’amiante était utilisée. Depuis une trentaine d’années, il fume trente cigarettes par jour. Affolé, il vient consulter un médecin car il a rejeté des crachats striés de sang. Il dit tousser depuis des années mais n’avoir jamais présenté
    d’hémoptysie. Il présente une dyspnée, une dysphagie et une dysphonie et dit avoir maigri de 3 kg. L’auscultation thoracique met en évidence des râles bronchiques.
    Une radiographie thoracique pratiquée révèle une opacité suspecte au niveau du poumon gauche.
    Le médecin prescrit alors divers examens dont :

    – une fibroscopie bronchique avec prélèvements biopsiques,
    – un dosage des marqueurs tumoraux sériques,
    – une scanographie thoracique,
    – une scintigraphie osseuse.

    L’examen anatomopathologique des prélèvements effectués lors de la fibroscopie a mis en évidence l’existence de cellules malignes.
    Le scanner thoracique a permis la localisation précise d’une tumeur maligne.
    La scintigraphie osseuse n’a pas révélé de métastases cancéreuses.
    Une chimiothérapie anticancéreuse a été immédiatement mise en oeuvre.

    1. Le tabagisme et ses conséquences (4 points)

    1.1 Définir le tabagisme. Définir et donner les conséquences du tabagisme passif.

    1.2 Citer les facteurs de risque de cancer bronchique chez ce patient.

    1.3 La fumée de cigarette contient de nombreux produits toxiques.

    Présenter sous forme de tableau les conséquences physiopathologiques de ces composants toxiques et les pathologies auxquelles est exposé le sujet tabagique.

    1.4 Définir un marqueur tumoral puis préciser l’intérêt du dosage de ce type de substance.

    2. Étude d’un examen paraclinique (2 points)

    La scintigraphie : principe, indications, avantages et inconvénients.

    Accès au corrigé

    Partie 3 (4 points)
    TERMINOLOGIE MÉDICALE

    Sujet

    1. Donner la définition des mots et expressions soulignés dans le texte (10 mots). (1,25 point)

    2. Donner le terme médical correspondant aux définitions suivantes (1,25 point)

    1 – Adjectif désignant un produit qui calme la douleur.
    2 – Paralysie des quatre membres
    3 – Soif excessive
    4 – Concentration d’acide urique dans le sang
    5 – Augmentation du volume de la rate
    6 – Augmentation de la concentration de potassium dans le sang
    7 – Inflammation d’une trompe utérine
    8 – Vomissement de sang
    9 – Difficulté pour uriner
    10 – Étude des causes des maladies.

    3. Définir les mots suivants en les comparant (1,5 point)

    1 – Cholagogue – Cholérétique
    2 – Hyperplasie – Néoplasie
    3 – Cholécystectomie – Cholécystite
    4 – Métrorragie – Ménorragie.

    Accès au corrigé